Recette #1 : une remorque pour vendre en commun des produits locaux sur les marchés

An

  • Difficulté 90% 90%
  • Coût 90% 90%

Les porteurs du projet

Nous sommes 4 producteurs : 1 producteur d’oeufs plein air et de noix, 1 producteur de lait et fromages de vaches, 1 producteur de volailles plein air et 1 producteur de viande bovine et porcine.

Le soin de nos animaux, le travail de la terre pour les nourrir, la transformation de nos produits nous demandent beaucoup de temps et d’attention. Comme nous nous entendions bien, nous avons décidé de nous regrouper pour vendre nos produits en direct sur les marché.

Le but ? Vendre en commun nos produits fermiers sur les marchés.

Pour cela, nous avons “investi” dans une remorque de marché. Le véhicule est garé à la ferme la plus proche du bassin de vente. Chacun vient livrer ses produits quand ça l’arrange (en même temps que ses livraisons habituelles) dans le petit local avec chambre froide que nous avons créé. Le jour du marché, celui qui fait le marché vient chercher la remorque avec son propre véhicule, charge ce que chacun a préparé et part faire le marché. A la fin du marché, il la rapporte et décharge. Toutes les ventes sont enregistrées dans la caisse, et à la fin du mois, chacun reçoit un virement correspondant au montant des ventes de ses produits moins la petite commission que le groupement prélève pour financer les charges. Nous avons également quelques produits fermiers d’autres producteurs en dépôt vente pour élargir la gamme. Leur commission est plus importante.

Avantages

ECONOMIQUES

  •  Vendre plus de produits gràce à l’attractivité de la diversité ;
  • Baisse des charges (leasing mensuel, assurances, places sur les marchés) donc baisse de la commission prélevée sur les ventes.

ECOLOGIQUES

  • Optimiser les trajets donc réduction des émissions transports ;
  • Promotions de produits locaux et de l’initiative sans emballage.

SOCIAUX

  • Dégager du temps libre pour d’autres projets ou optimiser nos productions et possibiliter de se remplacer  ;
  • Création d’emplois pour répondre à la plus forte demande.

Ingrédients

Des producteurs motivés qui pourront travailler ensemble

Une Place sur des marchés

Connaissances et pré-requis : aucun

Un petit peu d’organisation

Ustensiles

  • Un véhicule de marché acheté ou en location
  • Un endroit où est entreposé le véhicule de marché et où chaque producteur peut venir livrer ses produits pour les marchés de la semaine
  • Un local dédié au stockage du matériel de marché et des produits, chambre froide ou frigos si besoin
  • Une balance/caisse enregistreuse aux normes pour enregistrer les ventes et permettre de redistribuer à chacun ce qui lui revient à la fin du mois.

Etapes de conception

Etape 1

Trouver 3 ou 4 producteurs intéressés avec qui on s’entend bien (même rigueur dans le travail, sérieux, honnêteté et en qui on a confiance). On peut éventuellement demander un accompagnement par la chambre d’agriculture. Un des producteurs de notre groupe initial n’est pas resté car on ne pouvait pas s’accorder ensemble. Mais nous en avons trouvé un autre avec qui ça va très bien !

Etape 2

Créer une entité juridique qui gèrera le fonctionnement de la remorque ou du camion de marché. SARL, coopérative, GIE, etc… Demander l’accompagnement d’un juriste.

Etape 3

Se mettre d’accord sur le montant de la commission et sur la façon dont elle est calculée.

Etape 4

Acheter une remorque ou un camion de marché selon ses moyens (occasion ou neuf, cash ou en leasing). Éventuellement créer de belle bâches pour attirer l’oeil des clients. En attendant la remorque, nous avons commencé avec un vieux camion pourri mais il nous a permis de démarrer.

Etape 5

 Trouver des places sur les marchés des environs (par forcément évident si on n’en n’a pas déjà une). Il fait écrire des courriers aux mairies, aller voir sur place. Nous avons 4 marchés par semaines et c’est déjà bien !

Etape 6

 Ne pas oublier les assurances du véhicule et responsabilité civile, l’enregistrement à la chambre de commerce en tant que commerçant ambulant, faire une déclaration de manipulation de produits alimentaires auprès de la DDPP, etc…

Etape 7

 Se répartir les marchés en fonction des contraintes et disponibilités de chacun. Et se répartir les tâches en fonction des compétences de chacun. (Il faut un gérant, une personne pour faire les comptes de la caisse en fin de mois et les enregistrements de caisse, une personne pour gérer les consommables. Ca peut-être la même personne.

Aides / Supports / Partenaires

Chambres d'Agriculture

Accompagnement du groupe si besoin : communication et administratif

Les centres de gestion territoriaux

Accompagnement juridique et comptable.

Chambre de commerce et d'industrie

Carte commerçant ambulant 

Mairies

Demandes de places sur les marchés.